Homere Aussie

dimanche 25 octobre 2009

Présentation

{Notre-Dame de Monts - FRANCE}

Australia_FlagTemp

Bonjour !

Ici commence mon carnet de voyage en Australie.

Pourquoi l'Australie ? Parce que c'est au bout du monde !
Pourquoi ce voyage ? Pour parler vraiment anglais !
Pourquoi pas ailleurs ? Pour être au soleil !
Qu'est ce que je vais faire ? Je sais pas !
Quel boulot je vais faire ? Heu.. aller, au pif : de la cuisine ?!
Avec qui j'y vais ? Tout seul, mais sûrement pas pour longtemps !

Leitmotiv : N'aie PEUR de RIEN !


A tous mes amis éparpillés de par le globe, je vous enverrai plein de petites lumières pendant les bons moments, et serai attentif aux vôtres dans les moments moins faciles !
Même si je n'ai pas eu l'occasion de tous vous dire au revoir comme vous le méritez, tous, je pense à chacun de vous avec toute mon amitié !

J'espère que ce Carnet de Voyage nous permettra de continuer à échanger, par dessus les distances, pendant toute cette année !

Uluru2
Uluru

 

 

Posté par MetaNomad à 01:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


mardi 27 octobre 2009

Le Working Holiday Visa

whv_australia

Un visa pas comme les autres pour un voyage pas comme les autres.

Quand on décide de partir voyager quelque part, dans ce monde virtuellement cloisonné par ces lignes imaginaires qu'on appelle les frontières, on se retrouve souvent confronté à l'obtention de ces fameux visas. Pour nous les Européens, nous avons la chance de ne pas y être soumis pour toute une tripotée de pays sur tous les continents. Cependant, ce type de voyage, gentiment défini comme "touristique" par les autorités, ne nous permet pas d'excéder la durée de trois mois.
C'est la qu'intervient le Working Holiday Visa, ou Visa Vacances Travail, souvent abrégé WHV. Concrètement, il s'adresse au jeunes entre 18 et 30 ans, et permet de rester 1 an en Australie tout en ayant la possibilité de travailler pour financer son voyage.

En effet, suite a la crise des années 70, l'Australie a voulu développer son secteur touristique. Mais quelle clientèle cibler ? Les touristes "de masse" ne demandant que des plages entourés de complexes hôteliers et consorts préféreront le Maghreb ou le Mexique, notamment pour le prix. Tandis que les backpackers (routards), eux, n'ont pas peur de faire des kilomètres, adorent le désert et ont en général beaucoup plus de 3 semaines de vacances par an. Seul problème, ils sont généralement fauchés. Et bien donnez leur la possibilité de travailler et c'est tout bénef : En plus de dépenser leur argent sur place, ils remplissent les taches que peu d'australiens courtisent, tels le ramassage de fruits, la restauration, etc...

De plus, on peut obtenir ce WHV avec une simplicité déconcertante, un simple formulaire par internet, et vous recevez la réponse (positive) à peine deux heures après. Il vous suffit de remplir les quelques conditions (notamment financière, au minimum 3000 €) détaillées ici.

Obs : Des visas similaires sont possible pour le Canada ou le Japon, dans des conditions similaires.

Posté par MetaNomad à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 29 octobre 2009

Les Emirats Arabes Unis, à la pointe de la technologie

{Abu Dhabi}

DSCF0067

Le suréquipé aéroport d'Abu Dhabi

Bonjour,

Petit message en speed de l'aéroport d'Abu Dhabi, où on peut accéder a Internet gratis !

Premier tronçon Paris -> Abu Dhabi plutôt réussi, aucune emmerde majeure, la compagnie Etihad vraiment top (croyez en mon expérience !), bien que pas moyen de fermer l'oeil du voyage...

Donc fatigué, complètement décalé et plein de cernes, mais heureux comme un Émir au milieux de tous ces chèches blancs traditionnels.

Remarque :Les gendarmettes voilées, ça surprend !

A la prochaine !

DSCF0066

Autour, rien que du désert a perte de vue

Posté par MetaNomad à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 31 octobre 2009

Arrivée en Terra Australis

{Sydney}

DSCF0071

Arrivée à l'aéroport de Sydney

Bonjour à tous,

Ça y est, j'y suis ! Après de très longues heures de vol (les 14h enfermé dans une boite, on les sent passer...), j'arrive enfin en Australie. Mais tout d'abord, parlons du trajet. Après mon escale à Abu Dhabi, je me suis retrouvé à coté d'un Espagnol très sympa nommé Joseba, qui va passer quatre mois à Sydney pour étudier l'anglais, après que sa boîte d'ingénieurs aie coulée, des suites de la crise. En arrivant à l'aéroport, les files d'attentes étant monstrueuses pour le passage à la douane, certains voyageurs choisis au faciès ont pu bénéficier du tampon magique qui les exonérais de la file d'attente. J'en faisait partie, et ce fût avec une grande surprise que je me suis retrouvé sur le sol australien sans AUCUN contrôle, même pas les rayon x, rien... Ça valait bien la peine de préparer tous ces papiers, mais bon, il vaut mieux prévenir que guérir.

DSCF0068          DSCF0073

Fichue boîte de conserve !                         Toujours à l'aéroport    

C'est dans cette file d'attente que j'ai rencontré un autre français en WHV, beaucoup moins "routard" que d'autres... Nous avons donc relié ensemble le quartier de King Cross en train (ou plutôt métro, mais ici, ils l'appellent train...) où se trouvaient nos hôtels respectifs. C'est sans aucune difficulté que je trouve mon hôtel, le Globe Backpackers, à deux pas de la station de métro. Après avoir posé mes affaires dans la chambre (ou plutôt, dortoir de huit personnes), je décide de faire un petit tour dans l'hôtel, il est 10h du matin. Évidemment, il y a les toilettes et salles de bains communs (mais chacun ferme a clé), ainsi que la cuisine. Sinon, la salle télé, avec des canapés et des bouquins, le petit coin pour l'Internet gratuit, le coin des petites annonces (véhicules, boulots, covoiturages) et enfin, la "salle des fêtes", ouverte que le soir, et où il y a une fête prévue pour halloween samedi soir ($5 et BYO -> Bring Your Own, soit ramenez votre propre alcool).

DSCF0088          DSCF0087

The Globe, un peu délabré, mais chaleureux                     Mon lit, et mon petit bordel         

Ensuite je suis allé faire un petit tour dans la rue, genre de petit Pigalle australien ou Backpackers Hôtels, Kebabs, Pubs, Cybercafes et Sex Shops se partagent l'espace, pour manger une lasagne. L'après midi, je suis allé faire un tour dans la City pour trouver le Working Holyday Center, société qui aide les Working Holyday à faire les démarches, notamment pour le Tax File Number, genre de numéro de Sécu qui permet de travailler légalement. Après avoir eu les renseignements que je voulais, j'ai retrouvé par hasard d'autres français qui me suivaient dans l'avion depuis Paris pour boire une bière. Ensuite je suis allé au Hyde Park me poser un peu. C'est amusant de voir que les australiens, a contrario des français, ont tout compris : on vous invite a aller dans l'herbe, plutôt que de vous interdire d'y marcher.

DSCF0078            DSCF0081

           Hyde Park                                     La Sydney Tower

DSCF0074         DSCF0085

Les étranges pigeons australiens                        En voila un de plus près       

Retour à l'hôtel, je n'ai toujours pas trouvé de petit magasin où acheter une montre à trois francs six sous, mais un vendeur m'indique un centre commercial, où je trouve un magasin génial tenu par des chinois. Il y a tellement de choses en bordel dans les rayons qu'il faut faire attention où on marche, mais tout est à un prix beaucoup plus abordable que ce que j'ai pu voir jusque là...Je repars avec une casquette et des tongs en plus de ma montre, le tout pour $20 !

Ensuite, je n'ai pas résisté à la fatigue, et me suis endormi, ventilateur allumé (il fait quelque chose comme 27 degrés), pour être réveillé a 4h30 du mat par la techno et l'agitation de la rue. Un peu de bouquinage pour me rendormir sur les coups de 7h. Sacré décalage horaire !

Aujourd'hui, j'ai acheté une puce pour le téléphone pour $10, j'ai donc un numéro, si certains veulent me joindre, envoyez moi un mail, je vous communiquerai le numéro. Cet après midi, je vais sûrement aller à la plage, vu le temps, et ensuite je vais préparer mon départ de dimanche pour Brisbane.

Posté par MetaNomad à 14:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 2 novembre 2009

Les australiens, accueillants ?

Dans tous les guides, brochures ou sites web sur l'Australie, on ne cesse de vanter l'accueil chaleureux des australiens. Je me permet de rectifier : Ceux qui sont sympas le sont vraiment, à fond, et ce seront les seuls mentionnés dans ce carnet. Mais quand il y a des têtes de cons, c'est vraiment des têtes de cons, dans le genre gros beauf texan, panoplie ray-ban, chapeau de cow-boy et 4x4, qui ne fait aucun effort pour se faire comprendre, le tout avec un regard dédaigneux au possible. Ceux là, je n'en parlerais pas ici, mais sachez qu'ils existent, à peu près dans les mêmes proportions que partout ailleurs.

beaufaustralien

Posté par MetaNomad à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


mardi 3 novembre 2009

De Sydney à Byron Bay

{Byron Bay}

DSCF0091

Bondi Beach

Salut à tous,

C'est donc à Sydney que je vous ai laissé. L'après midi de ce Samedi, j'ai cherché à aller à la plage, et d'après diverses sources d'information, j'ai pris le bus pour Bondi Beach. Mauvaise surprise : le bus est hors de prix, genre $7 l'aller retour (~ 5€), mais un français rencontré à l'arrêt m'explique qu'il faut toujours prendre le tarif étudiant ($0,90) et ne pas composter le ticket quand c'est possible. En effet, les australiens étant d'honnêtes gens, les contrôles sont rares. Enfin, pour la première fois dans ma vie, je trempe les pieds dans l'océan Pacifique : Ouh, la vache, c'est froid ! Et puis il y a du vent... Bon, après une heure et demie de bronzette, je prends le chemin du retour. Pour résumer, Bondi Beach, la pseudo-meilleure plage australienne, c'est plutôt, comme l'indiquent les guides, un endroit pour "voir et être vu", genre de St Jean de Monts un jour venteux de juillet. Définitivement trop froid pour moi, il faut que je monte vers le nord !

DSCF0090       DSCF0095

DSCF0094         DSCF0092

Le soir, il y avait cette fameuse fête autour d'un BBQ pour Halloween au Globe Backpackers. J'ai réussi à grignoter quelques trucs sans payer les $5 d'entrée. Puis j'ai passé le reste de la soirée à discuter avec un suédois super cool avant d'aller me coucher (après un épisode des Simpsons en anglais, bien sûr !). Et oui, mon bus décolle à 07h du mat' le lendemain !

DSCF0097

Gabi, une très jolie et sympatique anglaise.

DSCF0103              DSCF0099

DSCF0098             DSCF0105

La réceptionniste de l'hôtel                                Les Funky Brothers suédois       

Donc départ à 7h pour Bulahdelah, une petite ville de 1000 âmes, toute proche du Myall Lakes National Park. Une fois arrivé, je suis allé manger un sandwich typiquement australien dans un petit snack sympa où j'ai discuté avec un couple d'australiens vraiment très cordiaux. Après avoir laissé un de mes sac au patron du snack, je me suis mis en route pour le lieu-dit Mungo Brush. Ah, quel bonheur de marcher, enfin seul, au milieu d'une nature exotique qui m'est complètement étrangère, de cueillir de merveilleux citrons au bord de la route. Mais quelle connerie de ne pas avoir de VRAIES chaussures de marche... Moi qui comptait marcher pied-nus au maximum, c'était sans compter qu'à 15h, avec plus de 30°, le bitume serait li-té-ra-le-ment BOUILLANT. C'est donc les pieds en feu que je suis arrivé à Bombah Point où un bac permettait de passer la rivière. Le passeur, très sympathique, m'a fait passer gratuitement dans sa petite barque car il était sur le point de fermer. Il m'a même déposé à Mungo Brush en voiture, après m'avoir donné un plan du parc !

DSCF0106

Bulahdelah

DSCF0107          DSCF0113

                          Sur la route...                              C'te fourmi de ouf, elle faisait au moins 3cm !

DSCF0114          DSCF0117

Enfin arrivé ! Le Lac de Myall

DSCF0122          DSCF0142

         Osmose avec la nature                                       Le bac, appelé Ferry par les locaux

Enfin une nuit loin de l'agitation de Sydney ou de l'inconfort des transports en commun. Au calme, à la belle étoile, à un mètre à peine de la rive du lac. Quel doux réveil, par le chant des oiseaux, dont certains s'approchaient sans peur à quelques centimètres de moi, avec des plumes bleues, ou rouges... Et c'est en revenant des toilettes que j'aperçois un gros chien en train de renifler mon sac. "Ne t'approches pas trop, c'est un dingo !" m'avertit un autre campeur qui avait vu la scène. Dommage que mon appareil photo était dans le sac en question. Le reste de la matinée a été rempli par baignade dans le lac, petit tour à la plage, rebaignade dans le lac. Puis, je me suis remis (difficilement) en marche pour Bulahdelah : Bon, le stop, ça marche pas fort. Enfin, une voiture sur quatre s'arrête, mais quand il ne passe qu'une voiture toutes les heures, ça peut être long...

DSCF0130

Une chambre avec vue sur le lac, s'il vous plaît !

DSCF0123              DSCF0126
               Et un accès direct à la plage                               Ils ont de sacrés dunes dans le coin !         

DSCF0137                 DSCF0141       

Toutes sortes d'oiseaux tous magnifiques                                     Et des arbres marrants          

DSCF0150

Et aussi des chiens (?) TRES bizarres

J'ai enfin passé le reste de la journée à attendre le bus qui n'arrivait qu'à 23h45. Direction Byron Bay, arrivée à 8h30 du matin : Encore une nuit pourrie. Mais quelle ville magnifique qu'est Byron Bay ! Aucune maison de plus d'un étage, la végétation tropicale qui s'entremêle avec les bâtiments, pleins de surfeurs, de hippies et de rastas qui se baladent pieds nus au milieu des magasins d'artisanat babacool, de restaurants végétariens et d'une ribambelle de cabinets de yoga, acupuncture, reïki et toutes sortes d'autres médecines alternatives.

Mmmh, je sens que je vais rester pas mal de temps dans cette ville !

P1010864

P1010867                 P1010852      

DSCF0164         

Posté par MetaNomad à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 4 novembre 2009

Le coût de la vie

Le prix de choses n'est pas si loin de la France, une fois le conversion faite en euros. Même légèrement moins cher pour certaines choses. Mais qu'est ce qui fait que j'aie déjà dépensé beaucoup trop par rapport aux prévisions ? Bienvenue dans le libéralisme à l'australienne (que Sarko rêve de mettre en place chez nous...) : Ici, tu paie pour TOUT : T'as faim ? Tu paies. T'as soif ? Tu paies. Envie de pisser ? Tu paies. Un Musée ? Tu paies. Un plan de la ville ? Tu paies.

J'vous jure, monde de merde...

dollars

Posté par MetaNomad à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 6 novembre 2009

Trois jours au MainBeach Backpackers

{Byron Bay}

J'adore cette ville, la température comme la végétation est tropicale, la plage et sublime et il y a plein de vagues... Ambiance vraiment détendue !

DSCF0163

La plage de MainBeach, on aperçoit le phare à gauche de la grosse montagne

DSCF0153           DSCF0155
        Le BBQ-Man japonais                                   Soirée BBQ toujours arrosée
video

DSCF0160            DSCF0168

Sacré foutoir dans mon dortoir                                         La salle télé            

DSCF0182         DSCF0176

     La cuisine                                            Fléchettes et billard

DSCF0206
Ici avec Finn (USA), Thibaut, Nathalie et Baptiste (Fr) à coté de la piscine

C'est donc au MainBeach Backpackers que j'ai posé mon sac, non sans m'être baigné pour la première fois dans le Pacifique. Un Backpackers très sympa, rempli de surfeurs de tout acabit. Ici, les bruns se comptent sur les doigts de la main. Après deux jours de détente, entre plage et BBQ souvent très arrosé, c'est avec Thibaut, Nathalie et Baptiste, d'autres français que je suis allé jusqu'au Lighthouse (le phare) de Byron Bay, ou l'on accède par une marche de 1,5km dans la forêt tropicale. Superbe chemin, beaucoup de marches, mais une température pas trop chaude pour marcher par ce temps nuageux. On est donc allé jusqu'au "Point le plus à l'Est de l'Australie", et de facto, le point le plus à l'Est où je sois allé dans ma vie. Bon ça ressemble beaucoup à la Bretagne, mais en Bretagne on est pas pieds-nu en short, na !

P1020013

Débrouillez vous pour traduire le panneau !

DSCF0195              P1010988

Chemin dans la rainforest                                   Nouvelle Breizh du Sud

P1010997             P1070682

Belle brochette de touristes                                    Un arbre-fourmilière

Je dois souligner aussi la rencontre de Finn, un américain très voyageur super sympa, qui connait plein de gens, trucs et combines à Byron Bay. J'ai aussi acheté une tente pour $15 à des Françaises qui repartaient vers le nord, dans l'optique de trouver un camping, ce qui me reviendra toujours moins cher qu'ici. Mais le jeudi soir, après la ballade au phare, le temps nuageux est devenu lourd, très lourd... Et ça a craqué dans le soir venu, avec d'énormes éclairs et une pluie diluvienne, dans le genre tropicale, mais vraiment un truc de dingue. Aujourd'hui, vendredi, je n'ai plus de chambre dans ce backpackers, et il pleut toujours... Je me demande encore ce que je vais faire...


Soiree sous la pluie a Byron Bay - AUSTRALIA
Uploaded by MetaNomad.

Posté par MetaNomad à 16:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 11 novembre 2009

L'institution backpacker

backpacker


Backpacker
, issu de backpack, "sac a dos", autrement dit, "utilisateur de sac a dos", mais "routard" semble etre la meilleure traduction. Quiconque a mis un pied en Australie connait ce mot et ce qu'il represente.
Apres la mise en application du WHV, des foules de routards europeens, canadiens et japonnais se sont mis a parcourir le pays de long en large. mais si les routards pur et durs, c'est a dire hippie, drogue et sans un sou, sont toujours la (et l'on toujours ete d'ailleurs), se sont mele a eux des contingents d'etudiants et autres jeunes nantis qui s'accordent une annee sabbatique pour gouter un peu a l'aventure et a la liberte de cette maniere de voyager. C'est tres bien, et j'encourage toutes les nouvelles generations a faire de meme. Cependant, la grande difference est que la seconde categorie a des sous, elle. Certes pas beaucoup, mais bien assez pour eveiller l'attention. Et le liberalisme galopant en Australie a fait le reste.

Ainsi, le backpacking est devenu une part non negligeable de l'economie touristique. Resultat, on se retrouve assailli de tout bord par des offres de tour organises, toutes sortes d'hebergement, d'offres de transport, d'internet, et tout ce qui pourrait toucher de pres ou de loin a son voyage, le tout a prix budget. Une seule regle compte : "Allez, viens, c'est pas cher, mais il faut que tu payes !". Et voila, plus de partage, tous les backpackers consomment ensemble les memes choses. Ce qui attirait pour son originalite est devenu norme.

Voila pourquoi je n'irai pas faire du kayak avec les dauphins, je n'irai pas a Fraiser Island, ni voir les baleines, et encore moins les aborigenes. A moi de trouver une nouvelle facon de voyager pour pouvoir faire ce genre de choses, mais "par hasard", et non "par dollar".

Posté par MetaNomad à 18:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 16 novembre 2009

J'aime pas les Sangsues

{Byron Bay}

DSCF0240
Spectacle de feu improvise a Byron Bay.



DSCF0226        DSCF0247
   Dan et son pote                                      Concert au Beach Hotel

Hé bin, que d'aventures depuis que je vous ai quitte. Ah oui ! Il pleuvait, c'était un vendredi, je n'avais plus de chambre au backpacker. Ce vendredi, j'ai passe la soirée avec Dan, un anglais très roots et un pote a lui qui habite l'Australie depuis huit ans. On est allé boire un coup au Beach Hotel, qui a un pub, disons, oversize, comme ils disent ici. Je suis ensuite allé dormir sur le quai de la gare (ou squattait déjà un mec) par peur de la pluie.
Le lendemain, on s'est retrouve, Gurvan (breton), Suzann (allemande) et moi pour assister presque par hasard a un spectacle de feu improvise par les jongleurs du coin. On s'est ensuite retrouve au Beach Hotel ou on a rencontre Pierre, un autre breton, pour quelques tournées de bières. Après s'être heurte a l'hostilité des videurs (oui oui, ils ont des videurs de pub en Australie), j'ai fini la nuit avec Pierre a se faire virer des principaux pubs de Byron Bay et joue avec les alcootest installes dans ces mêmes pubs. Enfin, on a termine par un billard au backpacker. Mais la soirée tardive s'est transformée en nuit blanche quand on s'est aperçu de la disparition de la pochette de Pierre, contenant passeport, carte de crédit et clés de la chambre d'hôtel. Verdict vers 6h du matin : le Night Manager (veilleur de nuit) l'avait ramassée pour "éviter que quelqu'un ne la vole" . C'est donc fatigue mais soulages que nous sommes allé nous baigner a 7h30 du matin, après quoi Pierre m'a gracieusement offert un petit déjeuner typiquement australien : oeufs brouilles, bacon, saucisses accompagnes de thé et de jus d'orange. Fallait bien ça pour se remettre de toutes ces émotions.

DSCF0236       DSCF0251
          Joelle (Quebec) et Suzann                       Pierre, Gurvan et Suzann, au Beach Hotel

DSCF0259         DSCF0260
Billard avec Pierre au Mainbeach Backpacker                  Ouf, on a retrouve la fameuse pochette !   

DSCF0264
Une petite chanson de Hollie-Mae (Angleterre) pour feter ca.

Le dimanche soir, j'ai retrouve Gurvan et Dan pour aller voir un concert au Railway Friendly Bar. Le groupe, appelle Perch Creek Family Jugband etait tout simplement fantastique, revisitant des repertoires de blues et folk americains melle de gospell, avec notamment des reprises memorables des meilleures chansons du film O'Brother des freres Coen.
Mais en sortant du concert s'est abattu une pluie vraiment tres forte. Si l'expression "pleuvoir comme vache qui pisse" existe ici, alors les vaches australiennes doivent etre sacrement incontinantes. Fin de la soiree au backpacker a contempler le fleuve qui s'etait forme sur le pas de la porte. J'ai squatte un lit vide, meteo oblige.

DSCF0271          DSCF0279
Debut de soiree avec Dan et Gurvan                       La Perch Creek Family Jugband   


Concert au Railway Friendly Bar - Byron Bay - AUSTRALIA
Uploaded by MetaNomad. -

Deux autres videos du concert : ici et la !

DSCF0283          DSCF0284
La tres charismatique chanteuse/pianiste                          Fin de soiree avec Gurvan et Dan...   

C'est Lundi, une nouvelle semaine commence. Voulant echapper un peu a l'agitation touristique de Byron Bay, Gurvan et moi mettons sur pied un projet fou : Relier en stop Murwillumbah, petite ville au nord de Byron Bay, plus dans les terres; puis de la rejoindre Nimbin a pied en traversant le NightCap National Park, avec une nuit bivouac en plein coeur du parc. Arrives assez facilement, et avec de super rencontres, a Murwillumbah, nous avons pris une nuit dans une fantastique auberge de jeunesse au bord de la riviere Tweed. L'ambiance calme, le decor sublime et le tres sympatique maitre des lieux nous conviennent parfaitement. Ca change du bordel general du Mainbeach Backpacker, on va enfin pouvoir se reposer pour de vrai.

Le Mardi, nous somme alle au Visitor Information en quete d'informations a propos du parc : changement de plans, il n'y a aucun sentier qui pertmette d'acceder au parc par le nord. Donc nous partons vers Nimbin en stop sous une chaleur ecrasante. Une voiture et trois bus scolaires plus tard nous voila a Nimbin, le village hippie australien, ou les gens fument des joint a la terrasse des cafes. Nous rencontrons une Anglaise-Israelienne maintenant Australienne d'une cinquantaine d'annes, qui nous ammene a l'ecole de Permaculture, genre de ferme hippie qui donne des cours de permaculture et ou on peut etre heberge gratuitement contre quelques heures de boulot par jour. Mais c'etait ferme, ou plutot, le responsable n'etait pas sur place, car a proprement parler, tout etait ouvert.

Mais comme a Nimbin, on ne reste jamais seul tres longtemps, c'est Jeremie, un francais en fin de voyage qui nous invite a planter la tente chez un ami a lui, prof de francais a Lismore et resident a Nimbin. Jeremie est interresse par notre idee de bushwalking dans la rainforest et decide de nous suivre, bien qu'il reparte le lendemain a 16h.

DSCF0287
On the road again... mais du cote gauche !

DSCF0297         DSCF0306
L'auberge de jeunesse                                         Avec des lezards geants

DSCF0290         DSCF0294
Une tres chouette terrasse                            Et de l'humour a tous les etages

DSCF0313
Les quelques clients, sympatiques et cultives, ca fait plaisir

DSCF0301        DSCF0295
        Sympathique petite ville                               Vous avez deja vu un fruit BLEU ?

DSCF0302
Murwillumbah, plus facile d'y aller que de le prononcer

DSCF0322        DSCF0316
Et c'est reparti pour Nimbin                              Les chauves souris geantes

DSCF0321         DSCF0320
          Les oiseaux rigolos                                 Et celle ci est speciale pour GG !

DSCF0323
Bienvenue a Nimbin !

C'est donc de bonne heure et les sacs pleins a craquer que nous nous somme mis en route vers le Mount Nardi. Malheureusement, les Australiens n'etant pas tres friands de la marche a pied, on a du se taper toute la montee a pied, faute de vehicules pour nous prendre en stop.


Randonne au Nightcap National Park - NSW - AUSTRALIA
Uploaded by MetaNomad.

DSCF0333   12:00 : On entre sur le sentier. Ca y est, on est dans la jungle





DSCF0335  13:30 : On arrive a la bifurcation vers le sentier qu'on veut prendre. On se demande vraiment ou est-ce qu'il sera possible de planter la tente, la vegetation est si dense. Jeremie decide de faire demi tour. Pause casse croute.   



     DSCF0362    14:30 : On s'est perdu. Cherche le ruban rose, le ruban rose. Premieres attaques de sangsues.




DSCF0350  14:50 : On s'est reperdu. Il y a de plus en plus d'arbres en travers du sentier, on a l'impression d'etre dans un entrainement pour GIs. Il est ou le Viet-Cong ?   




DSCF0352    15:05 : Encore perdus. Tout a l'heure ca descendait, maintenant ca grimpe. On en chie. Les reserves d'eau, elles, descendent vite.




DSCF0341  15:30 : On croise un groupe, le guide nous indique qu'il y a de l'eau potable dans 4 ou 5 heures de marche. Ouf !   





     DSCF0364     16:00 : On tombe sur l'arbre magique, petite pause pour le gouter. Dommage qu'il soit trop tot, ca aurait ete un pur spot pour camper.




DSCF0360 16:45 : Putain de paysage. On se fait attaquer par des fourmis geantes   




     DSCF0368    17:30 : On a rejoint la route pour 4x4. On dresse la tente.




18:00 : Allumage de feu. Sanwiches au thon   


Bivouac au Nightcap National Park - NSW - AUSTRALIA
Uploaded by MetaNomad.

 


Bivouac au Nightcap National Park - NSW - AUSTRALIA
Uploaded by MetaNomad.

   19:00 : Dodo. Concert de bestioles nocturnes.

DSCF0334     07:00 : Reveil au chant des oiseaux. C'est fou comme les bestioles qui rodent AUTOUR de la tente donnent l'impression d'etre DANS la tente pendant notre sommeil.   




     DSCF0355    09:00 : J'ai grand mal a la cheville. Pas tres adaptees les pompes de secu.




DSCF0377     10:00 : Arrivee a l'aire de camping de Rummery Park. La flemme d'aller jusqu'aux cascades. On est pris en stop par des hippies kiwis (Neo-Zelandais) qui nous rammenent a Nimbin sur les coups de midi.   




Ensuite on s'est pose au Rainbow Retreat, un camping/backpacker tres peace and love, ultra relax, peuple de hippies japonais tout aussi relax. Parfait, on est creve et une bonne douche nous fait un de ces biens apres deux jours dans la foret, je vous dis pas !

DSCF0399       DSCF0400
    Le Rainbow Retreat, tout pour la detente...            ... Un peu camp de manouche, mais on aime ca !

DSCF0396        DSCF0402
Les animaux n'ont vraiment pas peur ici.                   Jake et Amely, les hippies kiwis    

DSCF0401
A plus tard Nimbin !

Le lendemain, deja vendredi, retour a Byron Bay, ou cette fois j'ai pris une chambre dans un tipi au Art Factory Lodge en attendant qu'une place au camping se libere. Le soir, petit tour a la plage pour ecouter les percus puis dodo. Le samedi et le dimanche ont ete mis a profit pour chercher du boulot et un appart. Pas de grosse fiesta, si ce n'est une petite biere apres le BBQ du samedi. Ca y est, ma tente est montee, mon linge est propre et j'ai recu mon Tax File Number, bien utile pour pouvoir travailler. Ce matin cours de Didjeridoo au Art Factory. Cet aprem, je vais certainement lezarder au bord de la piscine et squatter le jacuzi (he oui, il y a meme un jacuzi !).

Sur ce, a la prochaine


DSCF0019
Ca y est, je prends mes premiers cours de Didjeridoo


DSCF0216          DSCF0213
Mon tipi au Art Factory Lodge                      La c'est les chambres plus cheres    

DSCF0218         DSCF0220

Le camping                                            La cuisine

DSCF0215

Posté par MetaNomad à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]