mercredi 31 mars 2010

Pannes de voiture et rencontres incroyables

{Adelaide}

Salut mes lecteurs, je reprends le recit de mes aventures la ou je m'etais arrete, en pleine vendanges dans la Barossa Valley.
On est Lundi, et aujourd'hui je ne travaille pas (avec Jackie, on ne sait que la veile pour le lendemain). Les vibrations de mon 4x4 quand je roule, qui ont significativement augmente ces derniers jours m'inquietent. Je pars pour Gawler dans l'espoir de trouver un garagiste. Mais sur la route, les vibration s'accentuent, de plus en plus, jusqu'a ce que... bing ! Un bout du 4x4 tombe par terre. Je m'arrete et ramasse le morceau en question. Meme si je ne cogite rien a la mecanique, un brin de logique me permet de comprendre que c'est l'arbre de transmission, et que ca sent pas bon pour le porte-monnaie. J'en deduis aussi que mon 4x4 est a propulsion quand je suis en 2 roues motrices, puisque l'accelerateur fait tourner ce a quoi la piece etait accrochee. Evidement, les roues ne tournent pas, puisque la piece qui leur transmet cette rotation se trouve dans mes mains. Du coup, je me dis qu'en passant en mode 4x4, les roues avant devraient tourner, me permettant d'avancer. Mais par je ne sais quelle inspiration, je n'essaye meme pas. Alors je pars en stop pour Gawler avec un des boulons en poche pour racheter les memes et essayer de remettre l'arbre tout seul. Quelques heures plus tard, je suis de retour avec les vis et boulons ainsi que les clefs adaptees. Malheureusement, ce n'etait pas aussi simple que ca, impossible de reemboiter la piece a sa place. Je commence a desesperer, les deux jambes sortant de sous le 4x4, quand s'arrete une voiture. C'est exactement le meme modele que moi, et l'australien barbu qui le conduit a l'air de s'y connaitre. Apres avoir examine la situation, il me confirme que passer en mode 4x4 est une bonne idee et me propose de le suivre chez lui pour reparer ca. Une fois chez lui, je comprend que c'est un vrai bricoleur : il repare son 4x4 lui-meme et a tout les outils necessaires, du poste a souder au compresseur, en passant par la tres pratique planche a roulette pour travailler en dessous du vehicule. Tout en rafistolant la piece pour la faire rentrer, on fait connaissance. Il s'appelle David, ancien ingenieur petrolier maintenant a la retraite, il habite dans un grand terrain rempli d'arbres, et c'est un vrai bricoleur comme j'en ai deja vu en France : il prefere tout faire lui-meme, meme si ca lui prend du temps et que ca ne revient pas forcement moins cher, non, juste pour le plaisir de le faire soi-meme. Il aime voyager et est ravi de m'avoir rencontre. Quand je lui explique que je me suis arrete dans la Barossa Valley pour trouver l'argent pour reparer le 4x4 avant la cote ouest, il me propose un marche : il m'aide a reparer le 4x4, et moi je l'aide a certains travaux dans une maison qu'il loue en echange.
Je ne pouvais pas trouver une meilleur fornule : reparations gratuites de mon 4x4 tout en sachant exactement ce qui est fait et en partageant le quotidien d'une authentique famille australienne. Le soir, c'etait repare et je retrouvais les copains pour leur raconter ma journee fantastique.

IMG_2929

 

Le Mardi, je ne travaille toujours pas dans les vignes, alors je fais le tour des casses pour des pieces, mais sans succes. Car bien que la voiture roule, l'arbre a ete un peu tordu dans la chute et les vibrations continuent. Ensuite comme prevu, je vais travailler dans la maison de David (creuser une tranchee pour changer un tuyeau endommage par des racines). Puis il me propose une idee : plutot que de faire des kilometres pour trouver la piece, il a un autre LandCruiser qu'il garde pour les pieces. J'utilise sa piece, et je lui paye l'equivalent qu'aurait demande la casse. Mais quand il appelle pour savoir le prix ont lui dit $350, ce qu'il trouve beaucoup trop cher et insiste pour que je lui donne que $150 ! Le soir, la piece est changee, et pour la premiere fois depuis que je l'ai, mon 4x4 ne se met plus a trembler de partout au dessus de 80km/h. Je suis aux anges !

Le Mercredi, cette fois je travaille dans les vignes, mais seulement une petite journée, ce qui me permet d'aller continuer le travail chez David.

Le lendemain, je ne travaille pas, alors j'en profite pour aller acheter plusieurs pièces pour la réparation du 4x4. L'après-midi, on fera, avec David, la vidange, le filtre à huile et la réparation des suspensions qui faisaient un Klang atroce à chaque petite bosse, ainsi que diverses autres petites choses.

panne

 

Le Vendredi, c'est ma dernière journée de grape-picking, et une grosse soirée est prévue pour fêter la fin des vendanges. Le soir, on se pose à l'oval de Tanunda avec Alex, Flo, Lilian, Henrik, Daniel et Timmy ainsi que Guilhem et Eve. Alors qu'on entame doucement l'apéro, un australien vient à notre rencontre pour nous demander si on prévoit de camper là ce soir. Un peu méfiants, on lui répond qu'on ne sait pas trop. En fait, ce n'était pas pour nous dire que c'était interdit, mais pour nous inviter à venir jouer au Kegel avec son club. On comprend vaguement qu'il s'agit d'un genre de pétanque et on lui assure que oui, on passera faire un tour. Quelques bières plus tard, on va voir ce qu'il en est, et, alors qu'on s'attendait à voir des familles et une ambiance de kermesse du village, on a trouvé les quelques membres de ce club qui se font des tournois entre eux tous les vendredis autour d'un petit bar bien fourni. Le Kegel est un jeu allemand importé par les premiers colons de la Barossa Valley. Ca ressemble à du bowling, mais quelle surprise quand on a vu la longueur de la piste : elle fait près d'une centaine de mètres ! En tout cas, on s'est beaucoup amusés et c'est avec plaisir qu'on a tous signé le visitor book. Quelques parties plus tard, on est ressortis de là complètement bourrés pour aller rejoindre les autres pickers au Tanunda Hotel, puis finir la soirée au petit matin autour des vans.

DSC04510

 

DSC04503     DSC04493

 

  25824_1382465678069_1124785979_31159561_837579_n  

 

23837_386691675302_662910302_4457287_4230013_n      23837_386692635302_662910302_4457334_5829657_n

 

DSC04490      24184_1375123014507_1124785979_31138105_7250968_n

 

 

 

Le lendemain, on s'est tous réveillés avec une hangover sacrément carabinée. Après un petit déj' au radar en regardant le match de cricket qui avait commencé sur l'oval devant nous, et auquel on ne comprend jamais rien, on est allés recevoir nos salaires, cash in hand. Puis on a comaté le reste de la journée, mais content d'avoir été payés.

Le Dimanche, une fois mon téléphone perdu retrouvé, je suis allé chez David pour réparer une bonne fois pour toute la fuite d'huile sur ma roue arrière gauche (qui avait déja été mal réparée à Byron Bay).

DSC04551

 

Le Lundi, j'avais rendez vous chez l'électricien pour réparer plusieurs petites choses. C'est bon, mon allume cigare fonctionne à nouveau, j'ai enfin de la lumière à l'arrière, mes spot-lights sont reconnectées et les glow-plugs (préchauffage diesel) fonctionnent, même si la petite lumière ne s'allume plus et je dois compter jusqu'à 5 à chaque démarage. Malheureusement, la musique ne marche toujours pas, il faudrait que je change l'autoradio lui-même. Le tout pour un très bon prix, je m'en sort pas si mal. Ensuite je retourne chez David, pour travailler, cette fois dans son grand jardin, à élaguer les arbres, pendant que lui fait plusieurs vérifications sur le 4x4. Le soir, il m'invite à manger et nous passons une très bonne soirée à parler de voyages. Il me donnera plusieurs conseils sur de chouettes endroits où s'arreter sur la traversée vers la côte ouest. Je lui offrirai une bouteille de vin, le meilleur de la région, d'après mes amis gouteurs de vin, pour le remercier de tout ce qu'il a fait pour moi.

Le lendemain, j'ai travaillé encore quelques heures, puis David m'a rempli 140L d'huile de friture dans des bidons. Lui ne roule qu'avec ça, et moi je pourrai couper mon gasoil à 30% sur la route de l'ouest, où les prix du petrol atteignent des sommets. Ensuite on s'est dit aurevoir et je suis parti pour Adélaïde, en route pour de nouvelles aventures !

Posté par MetaNomad à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Pannes de voiture et rencontres incroyables

Nouveau commentaire