mardi 2 mars 2010

Quelques jours a Melbourne la merveilleuse

{Melbourne}

Bonjour les gens !

Je reprends donc mon recit ou je m'etais arrete, c'est a dire dans un parc de Melbourne.
Je me reveille au son des entrainements sportifs ultra-matinaux des australiens. Et j'ai passe la journee du Samedi a me balader dans la city, entre les nombreuses eglises et cathedrales, en passant par Chinatown et en utilisant la seule ligne de tram gratuite (horriblement commentee). Meme si la city reste comme toutes les autres city et les enseignes tout aussi similaires, il y regne une ambiance differente. J'ai trouve plusieurs petites boutiques interressantes, alors que je deambulais entre les grandes rues, coupant par les petites ruelles.
Des ruelles, c'est tres important dans une ville. Toutes les villes en ont, mais certaines les utilisent comme simple acces a des parkings souterrains et depots de poubelles de restaurants, alors que d'autres vont laisser fleurir ces petites boutiques et restaurants qui n'auraient pas eu leur place entre les magasins luxueux des grands boulevards. A Melbourne, ce n'est pas encore les ruelles tortueuses et pleines de vie du quartier Bouffay a Nantes, mais elles sont suffisament petites pour s'y sentir a l'aise, et suffisament animees pour s'y sentir en securite.
Et puis la population est plus variee, plus melangee qu'a Sydney, et les styles vestimentaires plus recherches et eccletiques, moins fashion. Puis je suis retourne dans Brunswicks Street, ou je me sens vraiment bien, les immeubles sont rares et pas tres hauts, les boutiques debordent d'imagination pour se faire remarquer. Les maisons sont anciennes et colorees, certainement du style de je ne sais quelle reine d'Angleterre, et on immagine tres bien des artistes vivant dedans, les quittant pour aller retrouver leurs collegues a la terrasse d'un des nombreux cafes, ou aller acheter un livre dans un des second hand bookkeeper. Bon, vous l'avez compris, j'aime bien cette ville.
Alors j'allais au bar Open siroter une biere en ecrivant mon carnet de voyage. C'est la que, parmis d'autres clients est entre un homme d'une cinquantaine d'annees, le visage marque d'experience, une barbe grise d'artiste et surtout un beret rouge mis sur le cote. Il portait une chemise avec des papiers et est alle prendre un verre et discuter avec d'autres clients a l'arriere du bar. Je l'oublie vite et continue d'ecrire. Apres quelques temps, alors qu'il sortait du bar, il me remarque, s'avance vers moi et me dit avec un accent etranger : "Et toi ! En train d'ecrire dans un bar de Brunswick Street !" avant de s'assoir juste en face. Il m'explique qu'il est hongrois et que tout le monde l'appelle Budapest, et il me pose des questions sur moi, d'ou je viens et qu'est-ce que j'ecris. Il parait emerveille a chaque reponse. Puis il m'explique qu'il est realisateur et qu'il cherche des donations pour un petit film qu'il projette avec des amis. Je lui repond que je n'ai pas d'argent. Avant de partir, il essaye de me convaincre de faire le tour des editeurs de la ville pour publier mon histoire. J'essaye de lui expliquer que je suis bien trop novice, que je n'ai pas l'ambition de publier quoi que ce soit et que je suis bien trop feignant : j'avais deja accumule pres d'un mois de retard.
Apres avoir mange, je suis retourne a mon 4x4, et les deambulations de la journee m'ayant extenue, je me suis endormi sans meme m'en rendre compte, loupant du coup un Samedi soir a Melbourne et d'apres David, une soiree memorable au Bar Open.

ruelle

En voila une ruelle qui me plait !

tram      melbourne_china_town

    Un tram de Melbourne                                                     Chinatown         

Le Dimanche, je passe la matinnee a me ballader encore une fois dans la city, puis je retrouve Luis, un bresilien qui etudie a Melbourne dont son ancien colocataire, que j'avais rencontre a Byron, m'avait donne le contact. Nous sympathisons vite et il me donnera quelques tuyaux sur Melbourne.
L'apres midi, j'ai revu Budapest au Bar Open et lui pose un peu plus de questions sur son film, mais il ne veut pas me devoiler grand chose. Je fini par lui donner $4 de donation. J'aurais mon nom dans les credits, et il insiste pour que je mette "ecrivain" comme occupation. J'ai prefere mettre "voyageur".
Plus tard, je ne resiste pas a l'envie et fini par acheter un livre dans une de ces librairies pittoresque. C'est mon premier livre en Anglais et il parle de l'epoque des hippies, narrant de maniere un peu fantaisiste une periode de la vie de Kesey, l'auteur du celebre "Un Vol au Dessus d'un Nid de Coucou".
En debut de soiree, je rencontre un groupe de francais qui m'entrainent a un concert punk dans un bar. Mais l'entree est payante, et le groupe avait presque fini, je refuse poliment et m'en retourne au bar Open retrouver David qui est avec sa copine Maeva. On passe un soiree tranquille a discuter avec plusieurs autres gens du bar.

2ndhandbooks

Un de ces Bookshops tres attirants

Le Lundi, je revois Luis, qui me propose genereusement de rester chez lui si je repasse a Melbourne au cours de mon voyage. Le reste de la journee je passe des appels, envoie des emails et me prepare a partir pour Adelaide, dans le South Australia. En effet, je dois arriver a temps pour le festival de musiques du monde, le WOMADelaide ou j'ai une inviation gratuite offerte pas les Babylon Circus, qui y jouent. Je croise encore une fois Budapest a la terrasse d'un cafe, j'arrive a lui arracher le sujet de son film : ca va parler de l'evolution de Brunswick Street depuis les annees 70, ou elle etait a l'apogee de sa "bohemitude", a nos jours.
Le Lundi soir, Brunswick Street a un tout autre visage : c'est calme, les bars ferment tot (10h-11h) et on se croirait a la Roche sur Yon. On boit un verre avec David et Maeva avant de se dire au revoir. Je me couche tot, il y a de la route qui m'attend !

brunswick2

brunswick1         Brunswick3

     Brunswick Street                                                Un de ces magasins loufoques

Posté par MetaNomad à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Quelques jours a Melbourne la merveilleuse

Nouveau commentaire