vendredi 5 mars 2010

La Great Ocean Road

{Adelaide}

Salut les copains !

Je me preparais donc a partir pour Adelaide, et ce en empruntant la celebre Great Ocean Road. C'est une route qui longe la cote sud-ouest du Victoria, en direction d'Adelaide. Citee par n'importe quel guide touristique, elle fait partie des incontournables de l'Australie, avec Ayers Rock et l'opera de Sydney. Meme si je suis un peu allergique a suivre les directions donnees, je vais quand meme m'y arreter, car de toutes facon je passe par la et ca ne me coute pas un centime.
Mais avant ca, je m'arrete a Geelong pour le lunch a fin de rencontrer Adelmar, le frere de Waldemar, un bresilien qui m'avait heberge a Rio de Janeiro. Adelmar vit depuis 16 ans en Australie. Alors que nous n'avions discute que par email jusqu'a present, le fait de se parler de vive voix lui a permis de mieux comprendre qui j'etais, et il n'a pas cache son etonnement quand a mon jeune age et ma debrouillardise. En tout cas, il m'a clairement invite a repasser dans le coin, sera qui sera tres bon pour moi car il est musicien dans un groupe et connait pas mal de chose de la scene musicale de Melbourne et ses environs.
Ensuite je suis reparti, et quelques heures plus tard, j'etais sur la fameuse Great Ocean Road, mais encore loin de ses principales attractions. Je passerai la nuit dans une merveilleuse, isolee et tranquille aire de camping du Cape Otway National Park.

Le lendemain, apres avoir passe la matinee a me perdre sur les pistes du parc encore une fois tres mal indiquees, je retrouve la Great Ocean Road, et cette fois m'arrete aux principaux look out, qui sont les fameux 12 apotres et d'autres formation rocheuses sculptees par la mer. Les 12 apotres sont des bouts de falaises devenus des ilots escarpes du a l'erosion du limestone (encore cette roche calcaire) dont est composee toute la cote. Les autres sites montraient des arches de roche et d'autres falaises du meme type.
Je dois avouer que j'ai ete un peu decu, ces formation rocheuses ne meritant certainement pas tout ce ramdam. Premierement, j'ai deja vu des endroits tout aussi spectaculaires en Australie ou en Bretagne, ou j'avais l'avantage de ne pas etre accompagne de la nuee de touristes bermuda/tong, dont la grande moitiee etaient des asiatiques avec des appareils photos (surement les memes qu'a la Tour Eiffel). Je vous jure, j'avais l'impression que tout le monde me devisageai a chaque endroit ou je m'arretais. Peut etre du fait que mon 4x4 n'avait pas d'autocollants de l'agence de location, ou de ma "coupe de cheveux" excentrique. Mais le plus probable etait que j'etais le SEUL en jean et en chaussures, sans lunettes de soleil, et surtout, sans appareil-photo. Puis a la tombee de la nuit, je me suis arrete sur une aire de repos juste avant la frontiere du South Australia, ou j'ai rencontre deux francais, qui avaient des problemes avec leur van. On a donc passe la soiree a se raconter nos pannes et galeres en en rigolant.

great_ocean_road

La route etait tres agreable

12apotres      lochard

    Les fameux 12 apotres                                    Une Rock Arch

great_ocean_road_tourist_1

Mais voila une photo bien plus realiste

Le lendemain, je reprend la route, passe tres vite la frontiere, et sur les conseils d'autre backpackers, m'arrete a Mount Gambier pour picniquer devant le Blue Lake. Dans le cratere d'un ancien volcan, je ne sais plus quel phenomene geologique fait que l'eau de pluie de la region s'infiltre a travers un limestone specifique a la region pour le remplir, donnant a l'eau cette couleur bleue intense, d'ou le nom. Je doit avouer que c'est vraiment d'un bleu profond, plus bleu que tout ce que j'avais pu voir avant.
Alors je me remet en route. La route est longue, droite et monotone (je n'ai toujours pas de musique), mais je me console avec le paysage. Alors que jusque la les payasage etaient encore tres europeens, avec des colines verdoyantes, ou tropicaux, tres ressemblants avec ce que j'ai pu voir au Bresil, c'est different depuis que je suis en South Australia. Sur ma droite s'etendent d'immenses plaines jaunies et desolees, a perte de vue, ou quelques maigres moutons broutent de ca et la. C'est peut etre moins beau, mais ca a le merite d'etre totalement nouveau pour moi. Je me sens enfin dans l'Australie que je suis venu chercher : chaude, seche et immense. A ma gauche defile l'interminable Coorong National Park, qui est une tres longue barriere de dunes qui protege un reseau de lacs sales, pour la plus part asseches ou vivent et se reproduisent d'innombrables especes d'oiseaux. Sur les parties assechees se forme une grosse croute de sel, ce qui donne vraiment l'aspect d'un desert de sel.
A la fin de la journee, j'arrive enfin a Adelaide et me pose au Cannon Street BackPackers, extenue.

blue_lake

L'impressionant Blue Lake de Mount Gambier

coorong     southaustralia

Le Coorong National Park a gauche                            Et les plaines immenses a droite

Posté par MetaNomad à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La Great Ocean Road

Nouveau commentaire